Tous les articles par Philippe Schneeberger

Aperçu de la forêt vaudoise et lexique forestier

Voici un petit ouvrage édité par le Service cantonal forêts et faune du canton de Vaud, en 1991, très joliment illustré :  vous y trouverez de nombreuses explications sur l’histoire de la forêt vaudoise, sur ses artisans, sur les différentes espèces d’arbres, ainsi que sur la vie secrète des animaux forestiers.  MERCI au dit Service cantonal de nous avoir autorisé à mettre ce document “en ligne” !  Téléchargez cet  Aperçu de la forêt vaudoise  en cliquant sur son titre ci-devant (en vert), ce qui vous permettra de lire, de consulter ou d’imprimer ses 35 pages…  Vous y trouverez aussi, de la page 27 à la page 35, un petit lexique du jargon forestier.  Vous pensiez savoir ce qu’étaient un “bastringue”,  un “nid de cigogne”, ou un “tétard” ? …pas si sûr que vous connaissiez le réel sens de ces termes !  Et vous n’allez quand même pas confondre un “arrondissement” et un “triage” ?!… ce n’est pas sérieux.  Un dernier conseil de prudence :  ne chantez ou ne sifflez jamais deux fois le même air lorsque vous vous promènerez au Bois de Chênes : vous risquez de mettre les “hutzerans” en colère, et dans ce cas…  gare à vous !!!

Travaux d’entretien au Bois, au soleil ! (1.12.2018)

Grande journée de travaux d’entretien au Bois, samedi 1er décembre : il a fait grand beau temps (alors qu’il avait plu la veille et qu’il a plus le lendemain)… ce qui a permis à une quinzaine de membres de l’ABCG de tailler des saules tétards & des aulnes noirs, de débroussailler et de ramasser des herbes fauchées.

Et un généreux pic-nic à partager pour reprendre des forces !

Chacun/e est reparti/e satisfaite du travail accompli, et du beau moment partagé !

En voici quelques diapos :

 

 

 

 

 

la Maison seigneuriale du Bois de Chênes

Voici le pdf d’un article rédigé par Catherine Schmutz Nicod dans le dernier numéro de la revue “Patrimonial” (n° 3, édité par le Service Monuments et Sites du SIPaL du canton de Vaud), très bien documenté et comprenant de remarquables photos !

L’ABCG félicite  Madame Schmutz Nicod et la remercie de lui permettre de faire figurer cet extrait (pages 54 à 59 de la revue “Patrimonial”) sur le présent site Web.   Cliquez sur le “lien” ci-dessous pour visualiser le texte et les images :

2018-Bois-de-Chênes – Patrimonial

Etude des champignons (18.10.2018)

Etude des Champignons, samedi 13.10.2018

guidée par Olivier Jean-Petit-Matile, de 9h à 12h15

Vu la grande sécheresse qui sévit depuis plusieurs mois dans la région nous avons eu de la peine à trouver des champignons et nous avons donc aussi porté notre attention sur les oiseaux, terriers, insectes, etc.

Au départ, nous avons entendu une parade de pics noirs, une sitelle et des pinsons.

En entrant dans la réserve, nous avons pu distinguer un « étal » d’éperviers sur le tronc d’un hêtre mort ; puis nous avons entendu un pic mar (il devait s’agir d’un couple).

Champignons : nous trouvons un Polyporus brumalis au chapeau brun, très sec, des trametes gibeuses (Trametes gibbosa), Trametes versicolor, Fomitopsis pinicola (proche du faux amadouvier), un ganoderme marginé, un courte cuisse, un pleurote sur un hêtre mort qui sent l’amande, on observe tout un réseau de mycélium à l’intérieur d’un hêtre responsable de sa décomposition (le mycélium mange et digère les fibres de l’arbre, il pompe la matière du tronc) et un staphylin (coléoptère allongé) qui se nourrit des pourritures de l’arbre. Nous observons un chablis avec des gros trous allongés de pic noir, un ganoderme marginé sur un hêtre au bord du Lac Vert avec le bord du chapeau d’un blanc éclatant ; et nous trouvons un morceau de hêtre mité de bostryches, plein de galeries, un petit bolet si sec qu’on ne peut l’identifier, un myxomycète sur un tronc mort ressemblant à une amibe.

En rentrant, nous observons encore un pic mar avec sa calotte et la base de sa queue, d’un beau rouge vermillon.

On se quitte un peu après midi ; et même si peu de champignons étaient au rendez-vous ce jour-là, tout le monde est content; l’enthousiasme et les vastes connaissances naturalistes de notre guide ont largement compensé la rareté des champignons frais !

Résumé par Martine Guex / 31.10 2018 (mise en forme par PS)

 

 

Etude de l’humus (6 mai 2017)

avec Bernard MESSERLI, naturaliste.  Pour lire le résumé de cette activité, cliquer ci-dessous :   résumé activité HUMUS – 06.05.2017

Cela a commencé sous la pluie, et Bernard Messerli était venu sans parapluie…
… mais le guide avait pris de quoi collecter des échantillons !
Le co-président de l’ABCG, Georges Mermillod a examiné les choses de près !
l’étude fut minutieuse…
mais il faut aussi dire que le public était bien attentif  🙂