Etude des champignons (22 octobre 2016)

avec M. Bernard DESPONDS

 

Belle journée, au cours de laquelle on a notamment appris que :

  •  les champignons dégradent des organismes morts, tandis que les parasites attaquent des organismes vivants (souvent blessés, donc plus vulnérables)
  • le champignon s’adapte au “substrat” sur lequel il vit
  • les champignons émettent jusqu’à 15 odeurs différentes !
  • certains champignons ont un mycélium souterrain (primaire et secondaire) qui peut couvrir jusqu’à 70 km2 (ou – si vous préférez – le champignon est le “fruit” du mycélium)
  • la notion de “comestibilité” des champignons évolue: ainsi certains sont dorénavant considérés comme non-comestibles ! (selon la sensibilité des gens) … tandis que l’on trouve maintenant des champignons originaires du Sud dans nos bois. Moins de 30 sortes de champignons sont comestibles sur les centaines (voire milliers) des champignons existants !